Eugénie, un rêve de Biarritz